Pâté aux poires

LE PATE AUX POIRES A LA MORVANDELLE

D'où vient cette recette ?

Cette recette est extraite de l’ouvrage de Joseph Bruley,
« Le Morvan cœur de France » - Tome 2, Publié en 1966
C'est une recette de la Mélie de Château-Chinon (1)

La recette... La recette...

- Faites une pâte avec beurre, sel, eau et œufs ; étendez-la au rouleau et mettez-la sur une tôle graissée avec une couenne de lard ; les bords assez épais et relevés.

- Prenez des poires moyennes et bien lisses, en tout cas parfumées et fermes ; pelez-les - d'aucuns ne les pèlent pas - mais laissez-les entières, tout au plus coupées en deux dans le sens de la longueur, si elles sont trop grosses.

- Placez-les tête-bêche sur votre pâte pour obtenir une forme allongée. Sucrez et salez légèrement.

- Délayez une cuillerée de farine dans du lait non écrémé et deux ou trois jaunes d'œufs, suivant l'importance du pâté.

- Versez sur les poires que vous recouvrez ensuite avec une pâte semblable à celle du dessous et que vous soudez au doigt mouillé, sur les côtés en gaufrant.

- Dorez au jaune d'œuf et faites cuire au four le temps né­cessaire en laissant sur le sommet une petite cheminée pour éviter le boursouflement par la vapeur.

- Servir froid.

(1) Note personnelle : « La Mélie de Château-Chinon », est le pseudonyme utilisé par Victor Gautheron, aussi appelé « Vicomte Victor Gautron du Coudray », poète, géologue, botaniste, peintre, historien et même chercheur d’or.

C’est sous le pseudonyme de « La Mélie de Château-Chinon » qu’il a écrit en 1897 un recueil poétique intitulé « Quarteron de rimes culinaires suivi de recettes Morvandelles et d’une dissertation sur la dégustation des vins ».

Moteur de recherche
interne


résultats par page
Powered by X-Recherche
Réalisation Eulglod 2017
Sous Izispot 4.70