Georges André

Photographe d’Autun en 1900

Georges ANDRÉ est né le 15 août 1848, à Autun, au 8 rue de la Terrasse.

Après avoir obtenu un bac ès lettres et un bac ès sciences, il sort diplômé de l'Ecole Nationale Vétérinaire en 1875. Il s'installe à Autun, rue de la Terrasse, où il exerce la fonction d'inspecteur de l'abattoir jusqu'en 1914.

Homme de sciences, passionné, ouvert au progrès technique, épris d'art et d'archéologie, Georges André va s'intéresser à la photographie.
Limité à ses débuts par un matériel lourd et encombrant, il s'adonnera librement à son art dans les années 1880 quand apparaîtront les premiers appareils légers de reportage comme les Kodak.

Très attaché au passé de sa ville natale et au monde rural, il va parcourir, le plus souvent à bicyclette, les rues d'Autun et tous les environs en quête des sujets les plus divers, ne renonçant à aucune prise de vue.
Tout y passe, des vestiges antiques aux fortifications, tours et tourelles, rues des quartiers, foires et marchés de la ville… des châteaux aux manoirs, fermes et moulins, barrages et passerelles, fermiers et artisans, travaux des champs et animaux…

Il va laisser près de 3000 plaques photographiques prises entre 1885 et 1910, et des tirages monochromes sépia et bleus, déposés par ses héritiers au Service régional de l'inventaire général de Bourgogne à Dijon.

Il aura photographié pour son plaisir sans l'intention de livrer un message et sera simplement le témoin modeste et objectif de la vie sociale de son époque.
Son œuvre est calme et sereine. Elle atteste qu'Autun, ville de caractère, est l'une des plus belles villes de France.

Georges André mourra à Autun, le 6 juin 1937, à l'âge de 89 ans.

Texte intégral de Claude Chermain, Passeur de mémoire, publié avec son aimable autorisation
 
Voir également, du même auteur, l'ouvrage sur « Autun, la ville aux trésors »



Moteur de recherche
interne


résultats par page
Powered by X-Recherche
Réalisation Eulglod 2017
Sous Izispot 4.70