Calendrier de l'Avant

Le calendrier de l'avent, du 30 Novembre au 24 Décembre

 Origines

L’avent vient du latin « Adventus », « Arrivant, avènement, venue » : L’arrivée de Jésus.

Le temps de l'avent remonterait à l'époque gallo-romaine. Il commence le quatrième dimanche avant Noël.

Durant le temps de l’avent, il était de coutume de jeûner, un jeûne qui débutait généralement le 11 Novembre, jour de la Saint Martin.

C’est « Perpet » (Saint Perpetue), évêque de Tours entre 460 et 490, qui décida que les fidèles de son diocèse se devaient de jeûner et qui précisa que pour le temps de l’avent il s’agirait d’une période comprise entre la mort de saint Martin et la nativité, à raison de trois jeûnes par semaine.


Saint Perpetue

Cette coutume perdura réellement jusqu’au 13ème siècle où elle ne fut plus reconnue pratiquée que par « quelques chrétiens de grande piété » et jusqu’à ce que le Pape Urbain 5 la transforme en simple « abstinence » en 1362.
La Saint André quant-à elle, était retenue pour le début de l’avent.

Nos aïeux craignaient, paraît-il, que le soleil ne disparaisse à jamais pendant l’hiver et pensaient conjurer le sort en décorant leurs habitations avec des couronnes de feuillages et autres ornements végétaux, verts de préférence.

L’avent, les prémices de Noël et la couronne symboliseraient donc la victoire de la lumière mais aussi la fécondité.

 Le calendrier moderne

Le calendrier de l’avant en lui-même fut créé en Allemagne, au 19ème, siècle.

L’idée en serait attribuée au pasteur Johann Heinrich Wichern qui en 1839, aurait cherché à tromper l’impatience des enfants qui attendaient les cadeaux de Noël.

Aujourd’hui ce sont les portes des habitations qui sont ornées de couronnes et de guirlandes, faites de sapin et de houx, elles-mêmes agrémentées de pommes de pin, de rubans et de chérubins.


et même en synthétique...

Le calendrier commença à se répandre au cours du 20ème siècle et ce serait en 1920 qu’aurait débutée sa commercialisation.
En 1958, après avoir longtemps été un simple morceau de carton découpé et décoré, le calendrier prit une forme beaucoup plus commerciale en laissant apparaître « des chocolats aux fenêtres ».

Au 21ème siècle les calendriers s’emparent de toutes les déclinaisons possibles jusqu’à et y compris de réelles façades d’immeubles, et proposent de nombreux cadeaux « derrière les volets ».


Façade de l'Avant

La découpe des cases du calendrier coure généralement jusqu’au 24 Décembre, parfois mais rarement, jusqu’au 25 puisqu’il est censé compter les jours jusqu’à la naissance de Jésus. D’autres offrent une période plus pragmatique comprise entre 22 et 28 jours selon la date exacte de Noël.

Sources documentaires

- Documentation personnelle
- Wikipédia
- Explications sur les traditions de Noël, Document réalisé par les élèves de 4ème du collège Docteur Kuhn :
Moteur de recherche
interne


résultats par page
Powered by X-Recherche
Réalisation Eulglod 2017
Sous Izispot 4.70