L'Assomption

Le 15 Aout – L’assomption
La célébration de Marie, mère de Jésus, qui après sa mort « a été enlevée à la vie terrestre… ».
Sommes toutes, ce qui nous arrive à tous…
C’est une croyance religieuse orthodoxe et catholique.
Protestantisme, anglicanisme ou encore luthéranisme refusent cette croyance, se contentant simplement d’observer
« la fête de Marie » et non l’Assomption.

 Origines

Cette fête aurait vu le jour à Jérusalem.
Des hypothèses, parmi d’autres, avanceraient la consécration d’une église dédiée à Marie par un évêque dénommé Juvénal (422-458) ou d’une autre située à Gethsémani où Marie aurait fini sa vie terrestre.
Cette seconde hypothèse est retenue comme plus probable, Gethsémani étant le jardin des oliviers, le lieu de la passion du Christ.

Cette célébration aurait été étendue à tout l’empire romain d’orient par l’empereur Maurice (Flavius Mauricius Tiberius Augustus - 582-602) sous le nom de « Dormition » (encore que là divergent les avis sur l’Assomption et la Dormition par les orthodoxes et les catholiques)


Assomption par Michel Sittow

Différence entre Ascension et Assomption
L’Ascension est la montée au ciel de Jésus telle qu’elle peut être décrite dans les évangiles et les actes des apôtres.
L’Assomption serait le « mot inventé » par les catholiques pour parler de la montée au ciel de Marie après sa vie terrestre.

Célébration

Quoi qu’il en soit, cette fête a toujours été célébrée le 15 Août.
Sauf peut-être sous la révolution ?

- En 1792, le calendrier républicain a quelque peut remis en cause les cérémonies religieuses. L’Assomption et purement et simplement supprimée.
- En 1793, c’est le 28 Thermidor An I, c’est le jour du Lupin… C’est beau… Mais toutes les processions sont interdites.
- En 1801, quelques ouvertures sont de nouveau admises lors du Concordat entre Napoléon et le Pape Pie VII.
- En 1806, retour du calendrier grégorien, mais c’est aussi l’année où Napoléon 1er sort un « Saint Napoléon » de sa poche… Pour le 15 Août… Qui devient une fête « politico-religieuse ».
Cela durera jusqu’en 1813.
- Le culte de « Saint Napoléon » s’essoufflant, la République Française reconnaît l’Assomption comme un jour férié (non chômé).
- En 1905, ce jour restera férié lors de la séparation de l’Eglise et de l'Etat

Dictons sur l’Assomption

- La Vierge du quinze août arrange ou dérange tout.
- Avant la Bonne-Dame, tu peux labourer quand tu veux, après la Bonne-Dame, tu laboures quand tu peux.
- Pluie de l'Assomption, huit jours de mouillon.
- S'il pleut pour l'Assomption, tout va en perdition
- Quand il pleut le jour de Notre-Dame, il pleut jusqu'au 8 septembre
- Du soleil à l’Assomption, beaucoup de vin et du bon

Sources documentaires

- Documentation personnelle
Moteur de recherche
interne


résultats par page
Powered by X-Recherche
Réalisation Eulglod 2017
Sous Izispot 4.70